Les différentes espèces d'algues et leurs propriétés

Le tableau lipidique des micro-algues

Toutes les espèces de microalgues ne sont pas connues mais on estime leur nombre à 200 000 mais seulement  environ 30 000 espèces ont déjà été analysées.  Ce qui représente moins de 10 % du total existant estimé.

  Il existe différents groupes de microalgues, les plus connus sont les algues vertes (chlorophytes) : Environ 17 000 espèces, et les algues rouges (rodophytes) : Il s’agit principalement d’espèces marines.

 Les scientifiques ont analysé les microalgues pour les distinguer et les diviser en plusieurs classes selon des critères généraux. Des critères comme la pigmentation, la structure biologique et le métabolisme. Ainsi les espèces sont classées en 11 divisions et en 29 classes.


    Les quatre classes les plus communes  sont les diatomées (bacillariophycées), les algues vertes (chlorophycées), les cyanobactéries (cyanophycées) et les algues dorées (chrysophycées) :


Les diatomées (bacillariophycées)

 Elles dominent le domaine du phytoplancton des océans et elles sont aussi

présentes en eaux douces ou saumâtres,mais aussi dans les sols humides ou sous les feuilles humides. Il y a plus de 100 000 espèces de diatomées connues. Les diatomées forment des colonies qui apparaissent en générale brunes ou jaunes. Ces algues sont caractérisées par leurs armures de silice présentant des structures géométriques complexes et extrêmement variées.

Les algues vertes (chlorophycées)

   Les chlorophycées  sont très abondantes en eaux douces. Elles peuvent se développer en mode soit unicellulaire, soit en colonies qui peuvent devenir très denses.

   Elles accumulent l’énergie qu’elles capturent, par photosynthèse, sous la forme d’hydrates de carbone et d’huiles. Elles sont capables de tolérer plusieurs types de conditions et se sont d’ailleurs adaptées à des milieux étonnement variés.
De cette façon, certaines espèces sont aussi capables de vivre sur le sol ou sur des surfaces humides exposées à la lumière.  Plusieurs souches sont prometteuses pour la production de biocarburants.

Les cyanobactéries ou algues bleues (cyanophycées)

   Cette famille de microalgues compte environ 2 000 espèces dans divers

habitats. Leur structure est semblable à celle des bactéries. Ces organismes ne sont liés à aucun autre groupe d'algues et sont capable d'absorber et fixer l’azote directement à partir de l’atmosphère. Leur couleur caractéristique  signale trop souvent des eaux polluées. Ellles ne nécessitent essentiellement que de quatre sources vitales :de l'eau, de la lumière, de l'azote et du CO2. On peut en trouver dans tous les habitats, aquatiques ou terrestres.
 
Les spirulines sont parmi les plus produites dans le monde essentiellement pour la consommation humaine.

Les algues dorées (chrysophycées)

      Les chrysophycées se retrouvent surtout en eaux douces et on en compte environ 1 000 espèces. Elles ressemblent aux diatomées mais elles peuvent arborer plus de couleurs que ces dernières : du jaune au brun en passant par l’orange. Chez plusieurs espèces d’algues dorées l’enveloppe est principalement composée de silice et en plus faibles proportions de cellulose . La sélection des souches, les plus productives et adaptées à chaque application, est primordiale pour assurer le succès d’un projet de culture.

La croissance:


Les micro-algues se multiplient par division cellulaire et ont donc un taux de croissance très rapide: le plus rapide au monde chez les végétaux. Ce taux de croissance, de dédoublement varie d'une espèce à l'autre et certaines se reproduisent plus rapidement. C'est pourquoi nous vous présentons un tableau de croissance des différentes micro-algues les plus connues.

Tableau de croissance 1

Voici notre algue: Le nom précis est l'arthrospira platensis

SpiruSpiruline

 

A droite se trouve notre algue, que nous avons observée au microscope.
A gauche se trouve la photo au microscope de l'arthrospira platensis qui provient d'une banque de donnée.

On remarque que les formes sont les mêmes et que notre algue cultivée correspond à l'arthrospira platensis.
D'après le tableau précédent, sont taux de croissance est de 0.5 par jour. 

Enfin, voici un tableau lipidque des algues les plus appropriées à la production de biocarburant. Malheureusement, notre micro-algue ne figure pas dans le tableau car elle contient très peu d'huile:

Tableau lipidique des micro-algues

Tableau lipidique

 

On remarque que deux espèces ont plus de 70 % de lipides: la Botryococcus braunii et la Dunaliella tertiolecta.

×